Communiqué de Presse

SES-CGT Paris Sud, SNTRD-CGT Paris Sud, SNESup (Cachan et UVSQ), FSU Paris Sud, Sud Education Paris Sud

Les syndicats signataires, réunis en intersyndicale inter- établissements du périmètre Paris Saclay, expriment leur soutien à la mobilisation en cours à CentraleSupélec.

Près de 250 personnels de CentraleSupélec sont en grève reconductible depuis lundi 13 mars, et ont interpelé leur CA ce jeudi 16 mars. Les personnels sont particulièrement mobilisés car ils perdent des jours de congé et du temps de pause et doivent assumer seuls les frais engendrés par le déménagement. Le réaménagement du cursus met en difficulté les sites de Rennes et Metz et est imposé aux enseignants.

Dans nos différents établissements concernés par Paris Saclay, nous faisons ou ferons face à des situations similaires avec nos propres déménagements (ENS Cachan par exemple) et « l’intégration » toujours aussi mouvante et mystérieuse qu’on nous promet à Saclay. La régression des conditions de travail des collègues de CentraleSupélec annoncerait les nôtres. C’est pourquoi nous sommes solidaires de leur mobilisation, et nous organisons à l’échelle de Paris Saclay pour conquérir ensemble des conditions de travail convenables et défendre notre conception de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *