Message de Gilles Bloch à propos des EUR (Ecoles universitaires de recherche)

Voici le message que vous avez du tous recevoir à propos des Ecoles universitaires de recherche de la part de Gilles Bloch, président de l’Université Paris-Saclay.  Sans commentaire.

Chers Collègues,

L’appel à projets « Ecoles universitaires de recherche » (EUR) est paru la semaine dernière, lien :

http://www.agence-nationale-recherche.fr/investissements-d-avenir/appels-a-projets/2017/ecoles-universitaires-de-recherche-eur-vague-1/

Avant même sa parution, le cahier des charges et la convention CGI-ANR qui avaient été largement diffusés ont pu être discutés au sein du conseil des Membres de l’Université Paris-Saclay (UPSaclay), notamment lors de sa séance du 8 février. L’émergence des EUR est perçue par les établissements Membres comme un facteur de structuration dont l’impact doit être soigneusement anticipé. En effet, au-delà de l’actuelle organisation de l’UPSaclay en composantes de coordination (Collège Doctoral, Schools, Départements), une réflexion est actuellement en cours sur la structuration de l’université « cible » qui devra être présentée à la fin 2017 pour la nouvelle évaluation de l’IDEX. Cette structuration ne doit en aucun cas être incompatible avec des EUR qui se mettraient en place de manière désordonnées. Au contraire, les projets EUR portés par l’UPSaclay devraient se construire dans un cadre cohérent et répondre à un cahier des charges leur permettant de participer à la structuration de l’université « cible ». L’appel à projets EUR lui-même prévoit que « Les projets conçus au sein des IDEX et des ISITE seront présentés par l’établissement porteur de ces Initiatives, de façon à conforter la stratégie globale de recherche et de formation de ces dernières, et non à constituer une marque concurrente. »

Le conseil des Membres a donc souhaité qu’un point d’étape de la réflexion sur la structuration de l’université « cible » soit fait début avril pour permettre au conseil des Membres de prendre une position sur la pertinence de soutenir ou non des projets EUR dès la première vague de l’appel à projets.

Nous vous tiendrons informés de l’aboutissement de ce processus afin que votre travail d’élaboration puisse être éventuellement lancé début avril dans un cadre cohérent. Et si la décision est prise de lancer dès cette première vague des projets EUR, nous vous fournirons toute l’aide nécessaire pour faire de ce cadrage un atout pour vos projets.

Bien cordialement,

Gilles BLOCH

Président

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *